Agenda - Agenda des manifestations sur la commune Restauration Scolaire - Tout savoir sur la restauration des Écoles et du Collège Associations - Annuaire des associations Publications - Les documents mis à disposition par la mairie Diaporama - Consultez la photothèque Vidéos - Consultez la vidéothèque Guide du Tri - Tout savoir sur les déchets, le tri, la déchetterie... Liens utiles - Consultez notre sélection de sites et adresses utiles Cinéma - Les horaires des cinémasFotolia 57821651 XS75Fotolia 57822919 XS75

Revenir à la page d'accueil...

Ce budget de l’année 2020 a forcément un caractère un peu particulier, puisqu’il fait la transition entre deux mandatures. Il reste fidèle à une même logique sur le plan de la gestion communale, avec une volonté réaffirmée de maîtrise de nos charges de fonctionnement, qui doit nous permettre d’orienter notre action en direction d’investissements d’avenir.

 Ce budget veillera aussi à préserver nos contribuables, et sera donc proposé, à l’image de ce que propose aussi le Département, sans nouvelle hausse d’impôts. Et, surtout, pour la première fois, il nous conduira à prendre position sur le seul taux d’imposition de la taxe sur le foncier bâti, puisque celui de la taxe d’habitation, restera figé à la hauteur du taux 2017, avant de disparaître en principe définitivement l’année prochaine. Se posera alors la question de sa juste compensation dans nos finances communales, avec toutes les interrogations qui restent liées à cette question, sans parler des injustices et inéquités qui y sont liées. Et sans parler non plus de l’atteinte directement portée à la libre administration de nos collectivités locales, amputées d’une part significative de leur autonomie fiscale.

Pour la partie investissement, les grandes lignes directrices seront tournées sans surprise autour de l’îlot Bouvard. Trois enveloppes financières font l’objet d’une inscription : la première pour réaliser des travaux de réfection entre le Centre festif et la montée d’escalier pour un montant de 50 000 à 60 000 euros ; la seconde pour les travaux de requalification du parc Bouvard. Pour ces seuls travaux, qui resteront à finaliser en début du prochain mandat, c’est un crédit de 150 000 euros qui est donc inscrit. La troisième, d’un montant moindre concerne les aménagements nécessaires autour de la climatisation et des poubelles du Centre festif. Les dépenses sur ce poste ont été évaluées à quelque 20 000 euros.

J’ajoute qu’au titre de la voirie communautaire, nous avons demandé l’inscription des espaces de stationnement situés à l’arrière du Centre festif, ainsi que la reprise complète des espaces de stationnement de la place Jean Moulin, dont on mesure la nécessaire fonctionnalité au quotidien et son impact visuel au cœur de notre village.

L’autre nouveauté majeure, et qui figure en inscription, tant en dépense qu’en recette à hauteur de 400 000 euros concerne la réalisation d’une nouvelle voie faisant la jonction entre l’arrière du collège et la route de Tréconnas. Nous aurons à finaliser ce dossier au cours de cette année, et de nous assurer par ailleurs de la prise en charge par l’agglomération du volet assainissement, que nous n’avons d’ailleurs pas comptabilisé au titre des dépenses. Cet investissement, c’est celui d’une voie nouvelle, mais nous savons que c’est en fait beaucoup plus que cela, puisqu’il s’agit à la fois de la préfiguration d’un nouveau quartier et à la fois d’un élan nouveau à notre collaboration avec l’Adapei de l’Ain, présente dans notre village depuis maintenant quarante cinq ans.